Tours : Conférence de presse Vendredi 2 mars Marisol Touraine : le reine du ping pong

Le Conseil Général d’Indre et Loire s’est exprimé dans la Nouvelle République (29/02/2012) pour expliquer pourquoi il ne voulait pas héberger une famille demandeuse d’asile et ayant un enfant de 3 mois. Ce serait à l’Etat de la prendre en charge et du fait de la présence du père, l’Aide Sociale à l’Enfance n’aurait pas d’obligation envers cette famille.
Sous couvert d’un conflit de compétence entre l’Etat et le Conseil Général, Marisol Touraine choisit de laisser une famille à la rue. En outre l’ASE a, d’une part l’obligation de prendre en charge toute femme ayant un enfant de moins de trois ans et rencontrant des difficultés matérielles ou psychologiques ; d’autre part, l’ASE doit favoriser les relations familiales autour de l’enfant (Code de l’Action Sociale et de la Famille). Dans ces conditions comment peut-on exclure un père d’une mesure de prise en charge ?
Marisol Touraine joue au ping pong avec des être humains quitte à bafouer les droits fondamentaux auxquels ils peuvent se prévaloir. Tout ça parce qu’elle estime plus important des tactiques politiciennes plutôt que la vie des personnes !
Aujourd’hui, nous sommes retournés à l’ASE. Après un long moment de face à face avec les flics, comme hier, le directeur a accepté de recevoir une délégation. Les discussions n’ont pas fait avancé d’un pouce la situation. Pire, ce cadre administratif, sous l’autorité de Marisol Touraine, a proposé, si on estimait l’enfant en danger, qu’on fasse un signalement pour qu’il soit placé ; c’est-à-dire qu’il soit retiré à ses parents et confié à un foyer de l’ASE. C’est scandaleux !
Le placement d’un enfant ne peut se faire que quand ses parents le maltraite. Si il y a maltraitance, et donc mise en danger de l’enfant, elle est de la part de l’ASE. D’un côté, elle refuse que cet enfant soit hébergé avec ses parents et de l’autre, le directeur de l’ASE formule un véritable chantage au placement.
Nous demandons le renvoi du directeur de l’ASE en Indre et Loire. Il est évident que si Marisol Touraine ne dit rien et ne fait à propos de cette affaire cela signifiera, pour le moins, qu’elle est en accord avec les agissements de ce responsable.
On ne peut accepter qu’un service social se conduise de cette manière, qui est, encore une fois, sous la responsabilité de Marisol Touraine.
Celle-ci fait partie de l’équipe de campagne de Hollande. Elle est chargée des questions sociales, de santé, des personnes âgées et du handicap. Elle souhaite devenir ministre de la santé et/ou des affaires sociales. Que penser de la  »politique sociale » qui sera mise en œuvre si Hollande est élu en mai et que Marisol Touraine est ministre ?

CONFERENCE DE PRESSE
VENDREDI 2 MARS 2012 À 14 H
AU BAR LE SERPENT VOLANT
54 RUE DU GRAND MARCHE TOURS
Tours, le 29/02/2012

SOIF D’UTOPIES 

DAL 37

Lien Permanent pour cet article : https://dal86.fr/2012/02/29/tours-conference-de-presse-vendredi-2-mars-marisol-touraine-le-reine-du-ping-pong/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*