ALERTE : Sonya une ressortissante arménienne a été arrêtée et conduite au Centre de rétention de Mesnil-Amelot

Droit Au Logement Vienne (86)

Droit Au Logement Vienne (86)

La préfecture de la Vienne continue sa politique terroriste de chasse aux sans papiers. Sonya, une jeune femme arménienne de 37 ans, membre du DAL86, a été arrêtée à Poitiers le 21 juin dernier, convoquée hier 26 juin, au commissariat sous un prétexte fallacieux, les policiers l’ont conduite au CRA (Centre de Rétention Administrative) de Mesnil-Amelot en vue de son expulsion.

Centre de Rétention Administrative de Mesnil-Amelot

Centre de Rétention Administrative de Mesnil-Amelot

Nous dénonçons la politique inhumaine et illégale de la préfecture. Nous l’écrivions dernièrement [VOIR] « concernant les migrants, les fonctionnaires de la préfecture [rajoutons ici les fonctionnaires  de police] sont doublement fautifs dans ce qu’ils font quotidiennement. Ils sont fautifs comme Eichmann en ce qu’ils n’usent pas de leur sens moral et ne délibèrent pas sur les conséquences de leurs décisions et de leurs actes. Et leur faute va au-delà de celle d’Eichmann car ils ne choisissent pas la meilleure entre des normes en conflit. Leur devoir serait par exemple de considérer que le droit des enfants et le droit à avoir une vie décente sont infiniment supérieurs au CESEDA. Leur devoir serait de de respecter et appliquer les premiers et non le second. »

Nous dénonçons la politique absurde de la préfecture. Nous l’écrivions dernièrement au même endroit  [VOIR] « expulser les migrants, ça ne marche pas et c’est carrément absurde ! D’après la Circulaire Valls du 11 mars 2014 : « Le nombre de retours contraints hors Union européenne s’est établi à 4.676, soit une hausse de 13 % par rapport à 2012, même si ce nombre, en valeur absolue, demeure faible ». En effet, combien y a-t-il de personnes en situation irrégulière en France ? « En 2004, la Direction centrale du contrôle de l’immigration et de la lutte contre l’emploi clandestin (Diccilec) avançait le chiffre de 200 000 étrangers en situation irrégulière. Le Bureau international du travail estimait à la même époque qu’ils étaient 400 000. Aujourd’hui, le seul indicateur fiable mesurant le nombre de clandestins est le recours à l’Aide médicale d’état (AME) qui leur est réservée et qui s’élevait, fin 2011, à 208 974 bénéficiaires. Mais tous ne la demandent pas. » Immigration en France : ce qu’il faut savoir La Croix 22/10/13 Admettons qu’ils soient 200 000. 4 676 représente donc 2,33 % ! »

Halte à l’acharnement sur les migrants ! Halte aux expulsions ! Sonya doit être libérée et revenir à Poitiers ! Arrêtons de faire le lit du F-HAINE ! Une autre politique est possible : accueil inconditionnel !

no-borders-no-nations_dlf127334

Lien Permanent pour cet article : https://dal86.fr/2014/06/27/alerte-sonya-une-ressortissante-armenienne-a-ete-arretee-et-conduite-au-centre-de-retention-de-mesnil-amelot/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*