DNSI Mobilisation famille A. menacée

DNSI Collectif Poitevin d'ailleurs nous sommes d'iciEncore un mauvais coup de la Préfecture
Soyons prêts à nous mobiliser !

Monsieur et madame A. et leur 3 enfants à nouveau menacés d’expulsion.
En février 2014 leur demande de régularisation avait déjà était refusée.
Pourtant ils satisfaisaient aux critères définis dans la circulaire Valls de novembre 2012.
(5 ans de présence et 3 ans de scolarité pour les enfants).
Par ailleurs l’ensemble de la famille faisait preuve d’une parfaite intégration.
Qu’il s’agisse de la scolarité, de la pratique du français ou de la participation à la vie associative.
Seule la mobilisation avait permis alors d’obtenir l’application de la circulaire.
Mobilisation de proximité, du Collège, des associations sportives et caritatives fréquentées avec le soutien de DNSI .
La préfecture leur avait délivré des récépissés de 6 mois avec autorisation de travailler.

La situation s’est brutalement détériorée jeudi dernier.
Pour venir en France, ils avaient utilisé le nom de famille de madame et non le leur.
la Préfecture avait eu connaissance de cette information.
Lors du 1er rendez-vous, il leur avait été demandé de produire les actes de naissance, l’acte de mariage de leur véritable identité.
Le temps de récupérer les documents, ils ont tout déposé la semaine dernière auprès des services de l’immigration.
Convoqués par la Préfecture sous un faux prétexte, lors de leur présentation, le récépissé en leur possession leur a été retiré !!!

Monsieur A. qui travaillait perd son emploi. Madame A. avait un entretien d’embauche prévu le 27 mai à la Mairie de Poitiers…
Les 3 enfants sont toujours sérieux dans leurs études et assidus aux entrainements.

Le risque est de voir arriver rapidement une nouvelle OQTF basée sur « la falsification d’identité ».
Il faut donc rester mobilisés et attendre dans un premier temps ce que va faire la préfecture.
Une demande de rencontre va être faite par le comité de soutien de proximité.

S’il y a nouvelle OQTF, elle pourra toujours être à nouveau contestée au tribunal Administratif mais il n’est pas du tout certain que le tribunal donne tort à la préfecture …
Il faut être prêt à se mobiliser, pour faire comprendre à la préfecture que ce « mensonge » sur l’identité ne doit pas faire oublier les 5 ans de présence en France, la magnifique scolarisation des enfants, la parfaite intégration de cette famille, et pour faire cesser ce harcèlement qui frappe cette famille

Lien Permanent pour cet article : https://dal86.fr/2014/05/25/dnsi-mobilisation-famille-a-menacee/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*