Témoignage de Farfa

Moi Farfa, sain de corps et quelque fois d’esprit déclare avoir subi violence, menace et avoir été atteint dans mon intégrité physique et morale par les services de police de Poitiers.
En effet, le matin du premier novembre je suis arrêté vers 5 heures du matin et aussitôt menotté par la police (pour une raison qui n’est pas à être citée ici, car ce n’est pas le sujet) et mon chien conduit à la SPA après avoir répété plusieurs fois que des amis pouvaient me le garder.
Arrivé au comico et après quelques échanges verbaux, je me retrouve collé au sol par quatre flics, pour qu’à l’aide d’une pince Monseigneur, une cinquième puisse me couper mon atéba et une dreadlocks. En me débattant, je met accidentellement un léger coup au niveau du tibia de celle-ci, s’en suit un coup de point sur ma tempe et un resserrage de leur étreinte leurs permettant d’utiliser leur outil, car en effet il semblerait que j’aurais pu me pendre avec mon ateba et causer certains dommage au matériel de l’état avec les boulons accrochés à mes dreads (une dread à donc été coupé pour cette raison alors que les autres boulons ont étaient enlevés à la main). Serait-ce de l’acharnement ? Fort de leurs exploits matinaux l’un des flics n’hésite pas à la fin de ma garde à vue à me menacer devant d’autres citoyens et d’autres flics en expliquant que l’on se reverrait lorsqu’il sera en civil et que ce ne sera pas la même chose, en effet il semblait vouloir gagner un combat face à ma personne.
Dès le lendemain, des amis et moi même subissons un contrôle en sortant de chez l’un d’entre eux et l’un de nous ce fait clairement tâter les couilles. Simple hasard ?

Combien de temps encore subiront nous violence, haine et abus de la part des services de police…? Je demande à tous ceux victimes d’abus, quel qu’ils soient, de saisir l’occasion, lundi 5 novembre à 14H30 de venir faire entendre leurs voix devant le commissariat central de Poitiers, sans violence.

Farfa …

Lien Permanent pour cet article : https://dal86.fr/2012/11/04/temoignage-de-farfa/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*