Brève : Rafle place du marché 14-10-12

Droit Au Logement Vienne (86)

Droit Au Logement Vienne (86)

Jeudi 14 juin vers 20h, le Directeur Départemental de la Sécurité Publique (DDSP) en personne accompagné de quelques uns de ses hommes et de ses baceux est venu faire la loi place du Marché. Ce fût digne des plus mauvais westerns comme il fallait s’en douter. Une quinzaine de jeunes des quartiers tranquillement posés là ont subit un long contrôle d’identité durant 20 à 30 minutes. Lorsque les flics sont partis, les jeunes se sont dispersés mais le commissaire Papineau a continué aidé de quelques hommes (deux voitures) à patrouiller, le DDSP allant même jusqu’à contrôler tout seul deux jeunes et leur faire vider leur bière. Puis ils ont contrôlé l’un des gens de la rue qui a été embarqué. Les flics sont revenus puis ont procédé à une nouvelle interpellation d’une personne qui discutait tranquillement sur un banc. La personne a été tabassée et brutalisée jusqu’au commissariat et peut-être plus, puisque certain d’entre nous ont pu assister à son arrivée à l’hôtel de police. Une voiture de police est arrivée avec l’un des policiers bien costaud assis à l’arrière non pas à côté mais sur la personne, dont on a vu après qu’elle était menottée, qui a été tirée très violemment par un pied hors du véhicule et traînée par terre. Cette personne a été si bien tabassée place du marché que plusieurs groupes de personnes attablées aux bistrots en face ont hué et sifflé les brutalités policières. Un flic a commencé à les filmer et le Directeur départemental de la Sécurité publique a appelé des renforts. Après avoir transmis ses ordres à ses hommes, la dizaine de policiers a encerclé l’un de ces groupes composé d’une dizaine de jeunes et ont procédé à un contrôle d’identité sans donner le motif alors que ça leur était demandé. Pendant le contrôle, le DDSP est rentré dans le bar et s’en est pris au patron. Puis il en est ressorti et a été directement vers l’un des jeunes et l’a désigné pour procéder à son interpellation sans bien sûr donner le motif que nous n’avons appris que par la suite : outrage. Il est convoqué au tribunal le 12 octobre prochain. Le commissaire Papineau chercherait-il encore des financements pour partir en vacances (Cf. http://www.antirep86.fr/2011/03/27/les-six-de-la-fete-de-la-musique-la-justice-confirme-en-appel-le-harcelement-le-tabassage-et-le-racket-de-la-part-de-la-police/) ? Le centre ville nettoyé, les cow boys sont partis laissant beaucoup de citoyens révoltés par cette rafle. Plusieurs personnes ont clairement manifesté leur indignation, notamment une personne qui était filmée agressivement par la police.

Lien Permanent pour cet article : https://dal86.fr/2012/06/14/breve-rafle-place-du-marche-14-10-12/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*